Faire du volontariat en ligne pour le développement international… à partir de la maison, pendant la pandémie!

S’il est vrai que la COVID-19 a intensifié les pressions sociales et les inégalités dans le monde, elle nous a également montré l’importance de collaborer avec nos partenaires internationaux et de redoubler d’efforts face à ces défis. Voilà pourquoi nous nous sommes adaptés rapidement dans la foulée de la pandémie afin de soutenir nos partenaires en Afrique et en Asie. Les efforts déployés par nos volontaires en ligne pour continuer à les appuyer du Canada ont été essentiels à la poursuite de notre travail visant à proposer des solutions durables aux enjeux actuels en développement international.

Partout dans le monde, la pandémie a accentué les inégalités et la vulnérabilité des personnes réfugiées vivant dans des camps, surtout en ce qui a trait à la perte de moyens de subsistance et à l’accès limité à des services de soins de santé. Le camp de réfugié-e-s de Dzaleka au Malawi accueille actuellement près de 40 000 personnes réfugiées et demandeuses d’asile, provenant majoritairement de la République démocratique du Congo, du Burundi, du Rwanda et récemment de Mozambique.

Voilà qui explique l’importance capitale du travail d’organismes comme There is Hope, qui œuvrent au Malawi et soutiennent des personnes réfugiées et leur communauté d’accueil afin de vaincre la pauvreté et de favoriser l’autonomie. There is Hope organise des activités éducatives et rémunératrices pour les personnes réfugiées à qui s’offrent peu de possibilités dans ces domaines au Malawi. Par exemple, Kibébé, une entreprise sociale enregistrée auprès de There is Hope depuis 2017, aspire à créer des emplois spécialement pour les femmes et à fournir des biens et services de qualité et respectueux de l’environnement, à l’échelle nationale et internationale. Kibébé investit tous ses profits dans les programmes de formation professionnelle et les bourses d’études de There is Hope pour les personnes réfugiées.

Se réorienter pour opérer de réels changements en temps de crise

L’expérience de Florian Leclercq, volontaire en ligne et Conseiller en développement des affaires pour There is Hope au Malawi, illustre très bien la portée du volontariat international même s’il est fait à distance, dans le confort de votre maison. 

Né en France, Florian, qui est maintenant résident permanent du Canada, a travaillé pendant de nombreuses années en qualité de Conseiller en affaires dans le secteur privé. Lorsque la pandémie de la COVID-19 est survenue, il a décidé qu’il était temps d’apporter des changements importants à sa vie : il a donc quitté son emploi et commencé une maîtrise en développement international. Il ne s’est toutefois pas arrêté là : il tenait à mettre à profit son expérience en affaires et ses connaissances nouvellement acquises sur le développement international pour changer le monde. C’est pourquoi il a décidé de soumettre sa candidature pour devenir volontaire en ligne auprès d’un partenaire international. C’était pour lui l’occasion parfaite de partager ses compétences en affaires, mais aussi d’en apprendre davantage sur un autre pays et une autre culture. 

Florian a commencé à faire du volontariat en ligne en août et a terminé son mandat en décembre 2020. Pendant sa mission, son principal objectif était de concevoir de nouveaux programmes et d’explorer des occasions d’affaires pour soutenir les personnes réfugiées et leur communauté d’accueil afin qu’elles deviennent autonomes. Florian devait notamment chercher de nouveaux fournisseurs et des partenaires de logistique, et faire des recherches sur les lois régissant l’exportation. Il a également facilité des initiatives de marketing visant divers marchés régionaux, élaboré des projets et répondu à des appels à propositions de financement.

Même si un mandat de quatre mois était bien court pour permettre à Florian d’atteindre son principal objectif de trouver un fournisseur respectueux de l’environnement, situé en Afrique et dont les tarifs sont raisonnables, Florian y est arrivé! Il a déniché une entreprise du Burkina Faso qui pourrait devenir l’un des partenaires de Kibébé pour la fabrication de tissu biologique. Cela représenterait un jalon important en matière de partenariat Sud-Sud entre deux pays africains, qui pourraient collaborer pour créer un environnement favorable au développement entrepreneurial des femmes et à l’égalité des sexes, et ultimement, favoriser des pratiques commerciales durables pour l’échange de biens et services.

Voyager en restant à la maison grâce au volontariat en ligne

Même si Florian n’a pas pu s’imprégner de la culture du Malawi pendant son expérience de volontariat en ligne, il reconnaît que des changements en ont découlé dans sa vie : c’est, dit-il, une occasion précieuse pour des volontaires d’acquérir et de renforcer leurs compétences et expériences professionnelles et d’élargir leurs réseaux. De plus, le volontariat en ligne l’a rassuré par rapport à son changement de carrière, car ayant eu l’occasion d’appuyer des partenaires locaux et de travailler avec eux pour améliorer leur stratégie, il a senti que son travail prenait un vrai sens, et il se réjouit d’avoir enfin pu redonner aux suivants.

À ses yeux, le plus enrichissant dans cette expérience, c’est qu’elle lui a permis de voyager en restant à la maison, d’apprendre d’un autre pays, d’établir des partenariats et d’occuper judicieusement son temps libre. Il s’est toutefois heurté à quelques difficultés : son plus grand défi était de jongler entre son emploi à temps plein, sa vie personnelle et son volontariat auprès de There is Hope. Il dit avoir réussi à surmonter ces difficultés grâce à son écoute, sa compréhension, sa flexibilité et sa capacité d’adaptation. Florian conseille aux personnes qui souhaitent faire du volontariat de foncer, car c’est réellement une expérience enrichissante pendant laquelle on ne cesse d’apprendre. En appuyant There is Hope et Kibébé par son expertise en développement des affaires, Florian a assurément laissé sa marque : l’organisme est maintenant mieux placé pour faire croître son entreprise sociale d’une manière écologique et inclusive, et pour continuer d’améliorer la situation des personnes réfugiées, tout en élargissant les possibilités offertes aux femmes réfugiées au Malawi. 

Grâce à notre série d’articles de blog sur notre adaptation à la COVID-19, vous en apprendrez davantage sur les mesures d’adaptation que nous prenons pour appuyer nos partenaires et nourrir notre vision commune d’un monde meilleur pour les jeunes.

Retour aux articles et aux nouvelles

Inscrivez-vous à notre infolettre! Recevez les dernières nouvelles et mises à jour de l'EUMC.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.